Les 100 ans du Bauhaus


ARCHITECTURE


1 DÉCEMBRE 2018




L’année 2019 sera celle du centenaire de la fondation du Bauhaus.

Voici un petite rétrospective de cette institution d’art et de design qui fût un véritable mouvement du modernisme d’avant-guerre.


Fondé en 1919 par Walter Gropius à Weimar, le Bauhaus (« la maison du bâtiment ») est un établissement d’enseignement des arts appliqués et des arts majeurs en vue de les intégrer à l’architecture.

Les plus grands artistes de l’époque y enseignèrent et le Bauhaus suscita un vif intérêt à travers le monde.


Le Bauhaus de Weimar:

En 1915 Walter Gropius accepta de succéder à Henry Van de Velde à la direction de l’école des Arts et métiers de Weimar à la condition de pouvoir réorganiser les beaux-arts.

C’est ainsi qu’en 1919 il réunit l’école des arts et métiers avec l’académie des beaux arts en une école supérieure de design nommée: Das Staatliche Bauhaus Weimar dans les bâtiments construits par Henry van de Velde.



Le bauhaus de Weimar



La naissance du Bauhaus s’inscrit dans une époque de préfabrication et d’invention, on construit en série des éléments préfabriqués qui font de l’architecture un véritable jeu de constructions.

Selon les principes du Bauhaus l’architecture et l’art doivent s’adapter tant aux nécessités techniques et esthétiques qu’à l’influence du monde industriel et c’est selon cette harmonie que naît la qualité et la sérialité d’une création.

La réflexion de Walter Gropius était la même que Le Corbusier: « la révolution machiniste » autrement dit créer un compagnonnage entre la main et la machine afin de produire des objets à la main dans les manufactures.

Pour appuyer son programme, Walter Gropius décide que les formations seront faites par des maitres (meister) et non plus des professeurs; les élèves sont des apprentis(Lehrlinge) et peuvent évoluer en compagnons (Gesellen) puis en jeunes maîtres (Jungmeister).

Il y a donc un enseignement de la forme (Formlehre) donné par l’artiste (maître de la forme) et un enseignement pratique (Werklehre) donné par la maître artisan à travers un organisation sous forme d’ateliers.

L’originalité de l’enseignement du Bauhaus par rapport aux écoles traditionnelles font son succès et créé la controverse auprès des autorités conservatrices de la ville, c’est ainsi que 7 ans plus tard le Bauhaus de Weimar ferme ses portes.



Le Bauhaus de Dessau:

La municipalité de Dessau accueillera donc le Bauhaus et demandera à Walter Gropius ainsi qu’à ses maîtres et élèves de concevoir un ensemble de bâtiments pouvant les accueillir.

Les travaux débuterons en 1925 pour s’achever en 1926. Les édifices ont une architecture en deux parties: la structure intérieure en béton qui soutient le bâtiment et les murs extérieurs en verre, un véritable contraste entre force et transparence.


Le verre est peu répandu à cette époque dans l’architecture.

Le verre est effectivement apparu en architecture et expérimenté en 1851 par l’ingénieur et architecte Sir Joseph Paxton lors de l’exposition universelle de Londres avec la construction du Crystal Palace. Le Bauhaus de Dessau avec la prééminence extérieure en verre s’inscrit dans une véritable révolution en continuité du Crystal Palace.




Le Crystal Palace



En 1919 Bruno Taut, architecte et urbaniste Allemand organise la « Glâseren Kette » (la chaîne du verre) qui est un cercle réunissant des architectes et artistes de même convictions et qui communiquaient par les célèbres lettres « boules de neige » (dans ces lettres chacun signait par un pseudo et l’objectif était de parvenir à surmonter une architecture trop académique grâce à des formes neuves).

L’architecture expressionniste de la chaîne de verre s’incarne ensuite plus librement dans des bâtiments de Bruno Taut, Hans Poelzig ou encore Fritz Hôger.